Matt DeCourcey

Votre député de


Fredericton

Matt DeCourcey

Votre député de


Fredericton

Menu

L’Institut canadien sur la cybersécurité ouvre ses portes à l’Université du Nouveau-Brunswick

Rob Blanchard Photo UNB

Le nouvel institut contribuera à faire du Nouveau-Brunswick un centre national de la cybersécurité et de l’innovation

Le 16 janvier 2017 – Fredericton, N.-B. – Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA)

L’Institut canadien sur la cybersécurité (ICC), un centre d’innovation pour la recherche, la formation et la collaboration au sein de l’industrie, a ouvert ses portes aujourd’hui à l’Université du Nouveau-Brunswick, avec l’annonce d’un financement de plus de 4,5 millions de dollars et la mise en place d’un partenariat de recherche avec une entreprise de technologie mondiale.

Matt DeCourcey, député fédéral de Fredericton, au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, et l’honorable Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick, se sont joints aux représentants de l’Université du Nouveau-Brunswick et d’IBM, au cours d’une conférence de presse à Fredericton, pour célébrer la création de l’Institut. L’ICC formera des professionnels de la cybersécurité hautement qualifiés et fournira des services de recherche de pointe sur l’un des problèmes les plus urgents auxquels la société fait face aujourd’hui.

L’Institut, situé dans les locaux actuels du campus de Fredericton de l’Université du Nouveau-Brunswick, est un service complet de formation multidisciplinaire, de recherche et de développement, et d’entrepreneuriat qui fonctionnera en collaboration étroite avec des chercheurs des facultés de sciences sociales, d’administration, d’informatique, de génie, de droit et de sciences, ainsi que d’autres centres de recherche nationaux et internationaux. M. Ali Ghorbani (Ph. D.), titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la cybersécurité de l’Université du Nouveau-Brunswick et doyen de la Faculté d’informatique de l’Université, occupera le poste de directeur fondateur de l’Institut.

Le gouvernement du Canada, par l’entremise du Fonds des collectivités innovatrices (FCI) de l’APECA et de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), a investi 2,270 millions de dollars dans la création de l’ICC, tandis que le gouvernement du Nouveau-Brunswick y contribue pour 1,989 million de dollars, par l’entremise d’Opportunités Nouveau-Brunswick et de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB). L’Université du Nouveau-Brunswick y contribue pour 336 232 dollars.

Depuis 2000, l’UNB joue un rôle important dans le succès de la recherche et de l’innovation en cybersécurité au Nouveau-Brunswick. Aujourd’hui, la Faculté d’informatique de l’UNB compte de loin le plus important groupe de recherche sur la sécurité des réseaux du pays et est prête à diriger ce groupe dans le cadre du nouvel Institut canadien sur la cybersécurité (ICC).

Premier partenaire en recherche et développement de l’institut, IBM aide à financer les ressources hautement qualifiées dans le domaine de la cybersécurité et apporte d’autres contributions non financières, telles que les ressources techniques et en gestion, afin d’assurer la supervision de projets et le mentorat d’étudiants.

Ce partenariat repose sur une longue tradition d’IBM en matière d’investissements et de partenariats dans la province. En 2011, IBM a acquis Q1 Labs, dont la plate-forme du renseignement de sécurité, QRadar, a été développée en partenariat avec l’Université du Nouveau-Brunswick. L’acquisition a servi de catalyseur à IBM pour créer sa division de la sécurité, qui est maintenant une entreprise valant deux milliards de dollars et employant plus de 8 000 chercheurs, développeurs et experts en sécurité venant de 133 pays du monde entier. IBM dispose à Fredericton d’un centre de recherche et de développement et de soutien à la clientèle, qui apporte un soutien à plus de 5 000 clients dans le monde.

Citations

« Le gouvernement du Canada s’est engagé à développer des grappes de calibre mondial dans les régions où l’innovation et l’expertise existent déjà. L’investissement annoncé aujourd’hui permet à l’Université du Nouveau-Brunswick de tirer parti de sa base de connaissances existante et de créer un institut canadien sur la cybersécurité (ICC) qui contribuera à la croissance du Canada dans les domaines de la cybersécurité et de l’innovation. »

  • L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique

 « Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer la création de l’lCC. Avec l’adoption rapide par la génération actuelle des applications numériques les plus modernes, notamment les technologies mobiles de nouvelle génération, la cybersécurité constitue un important secteur stratégique, représentant un potentiel de croissance économique et des débouchés considérables qui profiteront à la région pendant de nombreuses années. » 

  • Matt DeCourcey, député fédéral de Fredericton

« Le Nouveau-Brunswick est bien placé pour contribuer à l’essor mondial de l’industrie des technologies qui connaît la croissance la plus rapide au monde. L’établissement de l’Institut canadien sur la cybersécurité est une étape importante de la mise en œuvre de la première stratégie globale en matière de cybersécurité au Canada, CyberNB. Cet investissement, qui vise la recherche et l’éducation postsecondaire, l’innovation, les infrastructures matérielles, l’infrastructure numérique et le perfectionnement de la main-d’œuvre, permettra de créer des emplois de grande valeur et aura des répercussions positives sur le produit intérieur brut de la province au cours des cinq prochaines années. »

  • Le premier ministre, Brian Gallant

« Nous sommes prêts à apporter notre expertise à cette industrie mondiale. L’Institut canadien sur la cybersécurité est le couronnement de plus de 15 années fructueuses dédiées à la promotion de l’innovation et de la recherche en cybersécurité à l’Université du Nouveau-Brunswick. La création de l’institut nous permet de jouer un rôle encore plus important dans l’élaboration des mesures de sécurité nécessaires pour protéger les infrastructures essentielles modernes au Canada et ailleurs. »

  • Eddy Campbell (Ph. D.), recteur de l’Université du Nouveau-Brunswick

« Dans la société d’aujourd’hui, nous confions des données hautement confidentielles et des renseignements  personnels aux systèmes qui sont constamment la cible d’attaques. L’Institut canadien sur la cybersécurité est prêt à modifier le paysage de la guerre cybernétique en faisant avancer la recherche, la formation et la collaboration entre les gouvernements et l’industrie à un autre niveau. »

  • Ali Ghorbani (PH. D.), directeur fondateur de l’Institut canadien sur la cybersécurité à l’UNB

 « IBM est fier d’être le premier partenaire en R et D de l’institut et est heureux d’aider le Nouveau-Brunswick à évoluer vers une économie du savoir. La demande de professionnels de la cybersécurité hautement qualifiés est aujourd’hui l’un des plus grands défis à relever dans l’industrie, et cette demande devrait continuer de croître. Ensemble, nous participons activement à réduire les écarts entre les compétences existantes dans l’espace de cybersécurité de la province, en favorisant la sensibilisation pour attirer de nouveaux talents et en nouant des partenariats avec des enseignants pour fournir des outils de formation de nouvelle génération. »

  • Sandy Bird, Fellow IBM et dirigeant principal de la Technologie (DPT) de IBM Security

 Liens connexes 

 Personnes-ressources

Jon MacNeill, Gérant des communications et de la sensibilisation, Matt DeCourcey, député, 506-452-4110, matt.decourcey.c1c@parl.gc.ca

Ann Kenney, Agente principale des communications, Bureau de l’APECA au N.-B., 506-452-3687, ann.kenney@canada.ca

Mary-Anne Hurley-Corbyn, Communications, Opportunités Nouveau-Brunswick, 506-476-7596, mary-anne.hurley-corbyn@onb.ca

David Stonehouse, Gestionnaire principal des communications, Université du Nouveau-Brunswick, 506-458-7925, David.Stonehouse@unb.ca

Jinna Kim, Communications externes, IBM Canada, 905-316-2179, jinnak@ca.ibm.com